Menu

Dans l’agenda
Tous les articles sous cette rubrique

Free Nekane

06.04.2017, Genève : Manif Free Nekane

2 avril 2017 • Dans l'agenda, Home

Appel genevois pour la journée nationale d’actions pour Nekane Nekane Txapartegi est une militante féministe basque accusée par le gouvernement espagnol d’avoir collaboré avec l’ETA : elle aurait fourni des faux passeports et participé à une rencontre « non-autorisée » à Paris avec des militantEs de l’organisation

Lire la suite
Conf Shawki 8.3

08.03.2017, Lausanne: Who the fuck is Trump?

7 mars 2017 • Amérique du nord, Dans l'agenda, Economie, Home, International

Le Mouvement pour le socialisme, la Gauche anticapitaliste, le Cercle la brèche et le site www.alencontre.org vous invitent à la conférence-débat :   Deux mois après: Who the fuck is Trump? Attaques contre les femmes, les migrants et les droits

GA__Conf-Salingue__A6-1

28.02.17, Lausanne: La résistance palestinienne!

18 février 2017 • Antiracisme, Dans l'agenda, Home, International, Moyen-Orient

La Gauche anticapitaliste vous invite à la conférence-débat: Les mouvementes de résistance palestiniens, de la conférence d’Oslo à ajourd’hui, avec Julien Salingue, spécialiste du mouvement national palestinien.   Rendez-vous le mardi

RIE III

Le 12 février: NON à la RIE III !

1 février 2017 • Dans l'agenda, Economie, Home, Suisse

Maximiser les profits Paradis fiscal Pour les entreprises multinationales, la Suisse est un paradis fiscal: « En Europe, seuls les îles anglo-normandes et certains pays de l’Est offrent une imposition plus basse que les cantons les plus attractifs »

Crédit image : malagnou.noblogs.org

Contre les menaces d’expulsion et les manœuvres de division: défendons le droit au logement et les droits des migrant.e.s!

26 janvier 2017 • Antiracisme, Communiqués, Dans l'agenda, Economie, Home, Migration, Suisse

Déclaration de soutien aux habitant.e.s du 154 route de Malagnou (GE) La Gauche anticapitaliste affirme son soutien à la lutte collective menée par les habitant.e.s de la rue de Malagnou 154 à Genève, qui résident depuis 2012 sur le site de l’ancienne